Entretien avec Steve Weihart, Président de la société Kalink – distributeur exclusif de Nipendo

SaaS Guru (SG) : Quand avez-vous créé votre société et de quand date votre solution ? A-t-elle été créée en mode résidentiel d’abord ?

Steve Weihart (SW) : La solution Nipendo a été lancée en 2009 et connaît une croissance importante depuis 3 ans puisque plus de 8 000 entreprises utilisent aujourd’hui cette plateforme d’échange de données. Cette solution a été, dès le départ, créée en mode SaaS afin d’offrir à tous les membres une plateforme les affranchissant des dépenses d’investissements techniques.

SG : Pouvez-nous préciser quel est le périmètre fonctionnel de votre service ?

SW : Nipendo permet aux entreprises de dématérialiser l’ensemble de leurs échanges B2B sur toute la chaîne d’approvisionnement (commandes, livraisons, factures, paiements…) au travers d’une plateforme cloud unique.
L’objectif est de faciliter les échanges B2B et d’offrir la possibilité à nos clients d’intégrer facilement tous leurs nouveaux partenaires commerciaux en toute transparence.
Nous proposons une approche innovante et économique permettant à tous les membres de se connecter une seule fois et de pouvoir échanger automatiquement avec toutes les entreprises connectées à notre plateforme. Chaque entreprise fait ainsi partie d’une communauté d’échange B2B et peut interagir avec tous les membres actuels et futurs sans investissements additionnels ou modification de systèmes.

SG : Quels sont les usages dont vous êtes le plus fiers ou qui illustrent le mieux l’utilisation optimisée qu’un client a fait de votre solution ?

SW : La capacité de Nipendo à être bien plus qu’une solution d’échange de données puisque toutes les données qui transitent par la plateforme Nipendo sont soumises à de profonds contrôles de cohérence. En dématérialisant tous les processus B2B au sein d’une seule et même plateforme, nous automatisons les validations et les synchronisations de données ce qui permet à la plateforme de ne pas être un simple « tuyau d’échange ». La valeur ajoutée apportée par ces validations nous permet d’avoir un taux de 99.7% de transactions qui passent nos contrôles et qui ne nécessitent pas de retraitements manuels pour notre client.
D’une manière générale, la capacité à dématérialiser tous les processus achats et financiers au sein d’une même plateforme nous offre des possibilités illimitées pour répondre aux besoins les plus spécifiques de nos clients concernant l’automatisation de leurs échanges B2B.

SG : Quels sont les bénéfices/ROI qu’il en a retiré ?

SW : Au niveau de la comptabilité fournisseur par exemple, nos clients reçoivent toutes leurs factures directement dans leur ERP mais surtout reçoivent des factures qui sont contrôlées en amont. Nous vérifions que la facture correspond à une commande en termes de prix, à une réception en termes de quantité, qu’elle n’a pas déjà été envoyée afin d’éviter les doubles facturations…
Il arrive également que le client souhaite que certaines informations correspondant à ses processus internes soient vérifiées au moment de l’envoi de la facture par le fournisseur. Par exemple, est-ce que le numéro de commande SAP est présent ? La facture indique-t-elle le nom de la personne qui a passé la commande ? Dans tous les cas, si une des conditions n’est pas respectée, le fournisseur est automatiquement avertit que sa facture n’est pas parvenue à son client ainsi que les modifications à apporter. Toutes les données que le client reçoit en bout de chaîne ont donc passé nos contrôles ce qui permet à ses équipes de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

SG : Auraient-ils été les mêmes avec une solution ‘résidentielle’ ?

SW : La solution résidentielle ne nous permettrait pas d’avoir une seule plateforme cloud unique pour les échanges avec toutes les entreprises connectées à Nipendo. Le modèle résidentiel n’est pas compatible avec notre approche d’optimisation des échanges car les membres de Nipendo perdraient alors les avantages de la communauté d’échange B2B. Clients comme fournisseurs n’ont qu’une seule connexion à créer pour échanger avec l’ensemble des entreprises membres de Nipendo.

SG : Comment abordez-vous la question de l’interfaçage avec le SI de vos clients ?

SW : La connexion se fait par des connecteurs génériques avec les systèmes d’informations de nos clients. L’objectif étant qu’une fois la solution mise en œuvre, nos clients travaillent depuis leurs propres systèmes en toute transparence. La solution est compatible avec tous les ERP du marché et est capable d’interpréter tous les formats d’échanges de données qui existent (EDIFACT, WebEDI, XML, CXML, ebXML). Le temps de déploiement et de connexion aux SI est de quelques semaines chez un client et quelques heures chez un fournisseur.

SG : Avez-vous pleinement adopté le modèle SaaS par rapport aux critères intéressants en premier chef les décideurs à savoir : paiement à l’usage, élasticité tarifaire, peu ou pas d’engagement dans la durée ?

SW : La tarification mensuelle est basée sur le nombre de transactions échangées entre les partenaires. Nous comptons uniquement le nombre de transactions passant par la plateforme et ne facturons en aucun cas un pourcentage des montants échangés. Que l’échange soit sur la base d’une commande de 100 € ou de 100 000 € le tarif est pour nous identique à savoir une transaction. De plus, notre solution est sans engagement dans la durée ce qui permet aussi bien aux clients qu’aux fournisseurs d’arrêter leurs abonnements dès qu’ils le souhaitent.

SG : Proposez-vous aux prospects la possibilité d’essayer votre solution que ce soit par une version gratuite sur un périmètre limité ou par une période d’essai ?

SW : Nous le proposons mais la réalité est que nous travaillons en premier lieu avec des entreprises majeures du marché qui préfèrent prendre le temps de mettre en œuvre la solution selon leurs besoins techniques et leurs règles métiers internes. De plus, l’objectif de Nipendo est de faire le pont entre les entreprises et les fournisseurs en se connectant aux systèmes d’informations existants. Ainsi les équipes continuent à travailler depuis leurs propres systèmes afin que cette plateforme soit totalement transparente pour eux.
Côté fournisseurs, nous leur proposons d’utiliser le portail web de façon gratuite pour recevoir les commandes et bénéficier ainsi d’une période d’essai permettant de se familiariser avec la plateforme.

SG : En quoi vous différenciez-vous de vos concurrents principaux ?

SW : Nipendo a changé la manière de concevoir la collaboration B2B en permettant de réduire considérablement les cycles de déploiement et les coûts d’acquisition.
L’innovation technologique majeure réside dans l’abandon du modèle d’intégration B2B basé sur la customisation de chaque interface avec ses fournisseurs. Le client n’a plus qu’une seule interface entre son SI et Nipendo pour l’ensemble de ses fournisseurs évitant ainsi les écueils liés au développement, la mise en œuvre et le maintien de multiples interfaces.
Dans le même temps, le temps de connexion d’un fournisseur voulant envoyer des données depuis son propre SI est réduit à quelques heures grâce à des connecteurs ERP standards. Nous connectons des centaines de fournisseurs chaque mois ce qui était jusque-là impossible avec une intégration B2B classique.
Nous considérons que la dématérialisation n’a de sens que si l’adhésion des fournisseurs et le ROI du projet sont au rendez-vous. C’est pourquoi le client doit également choisir un outil qui prend en considération les besoins et les attentes (fonctionnelles et techniques) de tous les fournisseurs pour maximiser le niveau d’adhésion de ces derniers.

SG : Disposez-vous d’un réseau de partenaires intégrateurs/prescripteurs ?

SW : Nous travaillons en partenariat avec un réseau d’intégrateurs qui a pour mission de développer et d’installer des connecteurs ERP entre les SI des fournisseurs et la plateforme. En effet, si nous proposons aux fournisseurs les plus petits de se connecter à une plateforme web, notre objectif est qu’un fournisseur important puisse travailler directement depuis son propre système.

SG : Votre solution est-elle disponible en plusieurs langues ?

SW : Notre solution est actuellement disponible en français et en anglais. Si les champs affichés sur la plateforme sont uniquement disponibles dans ces deux langues, les données qui apparaissent sont issues des systèmes d’informations qui les envoient. Ainsi, Nipendo est aujourd’hui capable d’échanger des données dans toutes les langues puisqu’elles ne font que transiter par notre plateforme. Si les données envoyées depuis votre SI sont en espagnol, italien ou chinois, elles apparaitront comme telles sur la plateforme ou dans le SI de votre fournisseur s’il a opté pour une connexion en full B2B.

SG : Avez-vous d’autres projets (extension du périmètre fonctionnel de votre solution, lancement d’une nouvelle application…)

SW : Nous travaillons au quotidien sur l’amélioration des fonctionnalités notamment sur la partie Business Intelligence. Nous avons de nombreux projets à court terme visant à proposer de nouveaux services de reporting aussi bien pour nos clients principaux que pour les fournisseurs connectés à la plateforme. De plus, une nouvelle version est en préparation et viendra appuyer nos objectifs en proposant une ergonomie encore simplifiée et des fonctionnalités proches des réseaux sociaux afin de faciliter la communication entre clients et fournisseurs.

SG : Steve Weihart, je vous remercie.

Plus d’informations : Nipendo.comFiche SaaS Guru.

Les commentaires sont ferme.